Un nouveau président à la barre du comité départemental de voile

Publié le
Trois objectifs à atteindre sur quatre ans en partenariat avec les clubs et la Ligue: le nouveau président du CDV68 a hissé haut la barre !

Elu en février dernier et pour les quatre années à venir à la tête du comité départemental de voile, Norbert Martin en est persuadé: la voile dans la région Grand Est a un réel potentiel. « Il y a de quoi jouer », sourit le président sous sa moustache. Et d’expliquer: « Avec les changements à l’oeuvre dans les clubs, la structuration en cours au niveau de la région, une nouvelle dynamique se met en place. Et nous voulons être partie prenante de cette dynamique. »

Pour l’heure, ce « nous » se résume aux deux animateurs du CDV68: le président et son trésorier, Georges Boggia. Mais l’ambition est précisément de se développer. Et d’abord en réunissant au sein du comité départemental un représentant de chacun des 4 clubs haut-rhinois: le Club de voile de Mulhouse, le Club nautique du Rhin de Colmar (CNRC), la base nautique des 3 Frontières (BN3F) de Village Neuf et l’association Soleil Bleu de Mulhouse.

Certes, un comité départemental c’est « beaucoup de paperasserie et un gros travail de représentation », concède le président, mais c’est surtout un outil de mutualisation, de réflexion et d’obtention de financement pour mener à bien les actions.

« Pour ce mandat, nous avons défini trois objectifs: développer la pratique de la voile, la féminiser et accroitre l’activité handivoile. Nous avons la chance de promouvoir un sport qui touche tout le monde, de 7 à 77 ans. Nous voulons continuer à soutenir le vivier des jeunes pratiquants – le CDV68 finance en partie le centre départemental d’entrainement et de compétition installé à la base nautique de Reiningue – mais nous souhaitons aussi développer le sport santé en direction des seniors ».

Autre ambition: équilibrer une pratique aujourd’hui masculine aux 3/4. « 180 hommes pour 60 femmes », détaille le président. Avec le soutien du CDV, la BN3F va ainsi tester une séance « voile et zumba » pour faire découvrir la voile aux fans de zumba.

Quant au développement du handivoile, « L’objectif à terme serait d’avoir une équipe », explique le président. Mais compte tenu des investissements financiers nécessaires, notamment pour garantir l’accessibilité, seul le jeu collectif pourra payer. C’est tout l’intérêt du CDV. CQFD !

Bio express : Norbert Martin a d’abord pratiqué la voile habitable avant de passer à la voile légère dans le sillage de ses enfants, Auberi et Lothaire, membre de l’équipe de compétition du CVM jusqu’en 2015.  Il est également arbitre régional. A la tête du CDV, il succède à Nicolas Follioley, président sur les trois derniers mandats.